Extrêmement fort et incroyablement réussi!

Publié le par mamanpipelette

 

Pfiouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu! Ben alors celle là je ne m'y attendais pas dis donc!

Samedi soir, Mr W et moi nous nous décidons à utiliser un de nos cadeaux de Noël: des places de ciné. Oué bon je sais, dis comme ça, ça casse pas des briques, mais on adore ça et avec Trifouille, les occaz se font rares et...chères (ciné + baby sit + resto pour cette fois ci, ça coute une bombe!!). Bref, l'état de nos finances n'est pas le sujet du jour, vous l'aurez compris (quoique toute donnation est bien sûr la bienvenue hein...) A vot' bon coeur m'sieurs dames!

Choisir un film qui nous convienne à tous les deux, ça nous prend toujours des plombes. Quand Mr W choisirait "Ghost rider" ou "sécurité rapprochée", moi j'opterai plutôt pour "les infidèles" ou "la vie d'une autre"...voyez le fossé...

On a choisi lequel? Aucun des 4! Trop aux antipodes de ce qu'on aime! Je vous rassure, y'a plein d'autres choses sur lesquelles on s'entend très bien, merci de vous inquiétez pour notre couple!

Bref, on s'est décidé pour "Extrêmement fort et incroyablement près". Sans très grande conviction mais confortés tout de même par la présence de Tom Hanks dans le casting.

Le synopsis? Je vous le fais à ma sauce...

Un petit garçon de 11 ans (Thomas Horn), très introverti. Un papa génial avec une imagination débordante. Une maman (Sandra Bullock) aimante et discrète. Le père (Tom Hanks) fait tout pour inciter son fils à aller vers les gens et il lui organise des jeux de pistes géants dans les rues de New York.

11 septembre... Le père disparaît (rhoooo vous énervez pas, je viens pas de dévoiler le truc de dingue du film!!)

Après avoir fouillé dans le dressing de son père, le petit bonhomme va trouver une clé. Pour conserver le lien qu'il a perdu avec son père, il va tout faire pour retrouver la serrure qui va avec cette clé. Tandis qu'il sillonne la ville pour résoudre alors l'énigme qui s'offre à lui, il va croiser plein de personnes différentes, drôles, émouvantes, attachantes, qui , chacune à leur façon, sont des survivantes du 11 septembre.



extremement-fort-et-incroyablement-pres.jpg

19957719.jpg

extremement-fort-et-incroyablement-pres-42-10606325xouqi_17.jpg

extremement-fort-et-incroyablement-pres-11.jpg


Arrivés au ciné, on se rend compte que le film est projeté dans la plus petite salle du complexe (kinépolis quand même, pas la petite salle de quartier) et que la salle est...déserte! Bon...ben on est là on reste hein! Quelques courageux (ou inconscients?) nous on rejoint, et c'est parti pour 2h.

2 heures de pur bonheur!! 2h de larmes (prévoyez du waterproof mesdames...), 2h d'émotion, 2h de sensibilité.

Non ce n'est pas un énième film sur le 11 septembre, mais plutôt sur le deuil brutal qu'endurent les familles. Ici, on vit (ou revit) le traumatisme à travers les yeux de ce petit garçon si attachant et si troublant. Il est d'une justesse déconcertante.

Même Mr W a aimé, adoré. Présenté ainsi ce n'est pourtant pas le genre de film qu'il kiffe! Mais là, je ne sais pas trop comment, la magie de l'émotion fait très bien son job.

A voir...vraiment!


Publié dans papoti papota...

Commenter cet article